Dimanche, 28 Mai 2017
 
 
DSC02178.JPG
JoomlaWatch 1.2.12 - Joomla Monitor and Live Stats by Matej Koval
L'Histoire de Balbronn Imprimer Envoyer
Dimanche, 20 Décembre 2009 11:49

"G'escht vom Dorf Bàlvere"

Balbronn se trouve à 26 Km à l'ouest de Strasbourg. C'est un petit village d'environ 650 habitants, dont la majorité est de confession Luthérienne.

Déjà à l'époque mérovingienne Balbronn avait une certaine importance, le village étant situé sur l'ancien chemin reliant le palais mérovingien vers l'ermitage de Niederhaslach, aujourd'hui appelé le Holzweg ( d'r holzwaj).

Thumbnail imageL'appellation du village serait d'origine 'Franc', Baldeburne, ce peuple vénérait les sources, «Burne, Bronn».
Le plus ancien document remonte au XI ème siècle, où le village faisait partie des biens des seigneurs De Büren, ancêtres des Hohenstaufen.

On rencontre des chevaliers De Baldeburne comme ministériels de l'abbaye de Hohenbourg et de l'empire.

En 1262, un chevalier combat au coté de l'évêque de Strasbourg, lors de la bataille de Hausbergen.

Des fouilles archéologiques ont mis au jour les restes d'une tour habitat romane dans le fossé de l'église, jouxtant le cimetière fortifié. Elle fut sans doute le siège de la famille des Baldeburne, jusqu'à son extinction au cour du XV ème siècle.

Dans le village on retrouve plusieurs maisons à base romane, notamment la maison Ernest Reisz, très bien conservée.

En 1298, Balbronn est dans les mains de l'empire. Le village tombe entre les mains de Jean De Lichtenberg en 1302, suite à une reconnaissance de dette que Albert De Habsburg n'a jamais pu honorer. Albert De Habsburg engagea les villages de Balbronn et Westhoffen et tous les revenus s'y rattachant. Le gage ne fut jamais racheté et Balbronn demeura entre les mains des Lichtenberg et ses descendants jusqu'à la révolution française en 1789.

Le bailliage de Balbronn-Westhoffen était situé le plus au sud du comté, une enclave en plein milieu d'autres possessions seigneuriales, avec à sa tête un Bailli, représentant du seigneur et habitant le château de Balbronn situé à l'extérieur du village, jusqu'au XVII ème siècle. Aujourd'hui, le château, une Wasserburg a disparu, hormis le potager fortifié, situé à gauche de la demeure du Bailli.

En 1444, les Armagnacs occupent le château, des maisons furent brûlés, on réquisitionna du vin , des chevaux, du bétails...
Lors de la révolte des paysans, il semble que les Balbronnais n'étaient pas participant au mouvement, qui faisait trembler toute l'Alsace.

En 1545, la réforme fut introduite par le comte Philippe IV De Hanau-Lichtenberg.
Le dernier Prêtre fut aussi son premier Pasteurs Johann Weinbrenner, qui y demeura jusqu'à sa mort.
Balbronn paya un lourd tribut à la peste qui ravagea le comté. 304 personnes décédèrent dans le village.

En 1650, la résidence du bailli fut incendiée, le village occupé, une misère extrême pour ses habitants s'installa, même les cloches durent être engagées pour payer leur part de ravitaillement des troupes d'Orléans, qui avaient pris quartier dans le village voisin de Westhoffen.

Balbronn est aussi connu pour ses procès de sorcellerie au début du XVII ème siècle. Les procès verbaux du Malefitzgericht de Westhoffen remplissent deux registres. Des femmes auraient vu le malin, ou ensorcelé des vaches..., mais il faut dire que cela se passait durant une période de famine ou grande faim...

Il y eu aussi un meurtre à Balbronn, l'assassinat de Galinéus Entringer en 1519, lors d'une séance houleuse en présence d'une cinquantaine de paysans à la Laube. Le coupable ne fut jamais découvert, un meurtre non-élucidé..., mais cela s'est passé un peu avant la révolte des paysans, y avait-il déjà un lien, les paysans contre les seigneurs?

( Schimberlé Eddy 2009 - Visitez le blog )